Contact : 01 55 76 60 23

Conseils

Pourquoi la pierre sera toujours la pierre ?

On entend beaucoup de commentaires sur une baisse éventuelle du marché de la part de journalistes non professionnels de l’immobilier.

Nos observations sont les suivantes :

1/ Tous les biens sont uniques et originaux,

2/ Il n’y a pas un marché à Paris mais 250 sous-marchés dans le seul 15e et + de 1500 à Paris

3/ Les biens familiaux et de qualité sont toujours à la hausse, car en nombre insuffisant

4/ Les biens intermédiaires sont stables

5/ Seuls les biens médiocres, bruyants ou sombres sont en baisse

Le marché reste sain pour les raisons suivantes :

* 85% des acheteurs achètent pour leur propre besoin : Mariage, nouvelle naissance, changement de travail, déménagement, ajout d’une chambre, balcon, études, pied-à-terre, appartement trop grand

* 90% des acquéreurs revendent des biens pour en acheter un nouveau, avec ajout de 20 à 60% ou réemploi partiel des fonds de la vente

* De nouveaux acquéreurs internationaux découvrent Paris et la France et tombent amoureux des biens de qualité. La qualité paye toujours

* Les beaux appartements rénovés trouvent preneurs beaucoup plus vite. Si votre bien ne se vend pas, investissez, rénovez ou ajustez votre prix

* Les écarts de prix peuvent aller de 20% à 40% dans le même immeuble : De l’appartement meutri par le temps au neuf ou au nec plus ultra

* Dans Paris intra-muros, seuls 45 000 apprtements familiaux sont disponibles de 80 à 120m2. Or, leur ‘rotation’ est plus faible que les petites surfaces, elle est en moyenne de 8 à 10 ans, contre 5 ans 1/2 pour la moyenne du marché. Il faut laisser aux enfants le temps d’étudier et de grandir… Il y a donc souvent 5 à 12 familles en recherche pour 1 qui se libère dans un quartier défini. Elargissez votre recherche. Vous trouverez.

© Copyright 2012 Baker & Kotani
Site optimisé par agence référencement